Qui suis je?

slow apiculture

Entre France et Cameroun

J'ai grandi dans un village de l'Ariège, au cœur des Pyrénées cathares, où j'exerce aujourd'hui mon métier d'apicultrice. Pourtant ce n'est pas ici que j'ai découvert l'univers des abeilles mais en Afrique Centrale où j'ai travaillé pendant de nombreuses années.

J’étais alors coordinatrice de projets pour une ONG qui menait différents  programmes de solidarité au Sud Est du Cameroun. Là bas, j'ai eu l'immense privilège de lier au fil du temps une relation d'amitié avec les habitants d'un petit campement de l'ethnie Baka, que l'on appelle aussi "Pygmées". Ce petit peuple de la forêt, l'un des plus anciens de l'humanité, a vécu en étroite symbiose avec son environnement pendant des millénaires. Fins connaisseurs d'une pharmacopée exceptionnelle et détenteurs d'une culture orale ancestrale (classée patrimoine immatériel de l'humanité), les "Pygmées" sont aujourd'hui confrontés à la destruction de la forêt primaire. Ce peuple premier, comme tant d'autre s'éteint inexorablement, emportant avec lui une partie de nous même.... 

Le miel: nourriture sacrée des Pygmées Baka

Un jour, alors que je séjournais au campement, j'ai accompagné un petit groupe de chasseurs et d'enfants qui partait en forêt cueillir du miel. Je savais que le miel occupait une place importante dans la vie des Baka et, si j'avais souvent eu l'occasion d'en manger, je n'avais jamais assisté à sa récolte. Je crois que je n'oublierai jamais la vision de ces enfants croquant à pleines dents dans les rayons dégoulinants, fraichement dérobés aux abeilles. Ils avaient tout d'un coup accès à une nourriture abondante, riche et saine: cela était presque miraculeux dans un contexte où ils manquaient de tout et surtout de l'essentiel.  

Au delà de cet aspect nourricier, j'ai eu le sentiment fort, sans pourtant que cela ne soit dit ou manifesté,  que ce moment était emprunt de sacré.  Des années plus tard, j'apprendrai que les Baka, de part leur mythe fondateur, se considèrent comme étant intimement liés aux abeilles.

Mes premiers pas dans l'univers de l'apiculture

De retour au campement, les habitants m'ont expliqué que les abeilles désertaient la grande forêt et que le miel leur faisait désormais cruellement défaut. Bien qu'aucun d'entre nous ne savait ce que cela représentait,  l'idée de "cultiver" du miel au village a immédiatement suscité l'enthousiasme général. J'ai été chargée de mener l'enquête: ce furent mes 1ers pas dans le monde de l'apiculture.

J’ai d'abord rencontré des apiculteurs au Cameroun, puis en France. Très vite j’ai entendu parler des extraordinaires pouvoirs thérapeutiques des produits de la ruche: l’Apithérapie.

Je me suis laissée gagner par la passion communicative des apiculteurs et, à chaque fois que j'en ai eu l'occasion au cours de mes voyages, je suis allée à leur rencontre. Il semble que presque partout sur la planète, il existe une tradition apicole ou du moins un lien fort qui unit les Hommes et les Abeilles. Que l'on habite dans un petit village des Pyrénées ou sur une Ile isolée de l'océan indien, les enjeux et les bénéfices de l'apiculture paysanne sont exactement les mêmes : elle peut être une activité complémentaire et/ou alternative, pratiquée aussi bien par des hommes que par des femmes, elle permet d’ améliorer la sécurité alimentaire et même, lorsqu’elle est un peu développée, procurer le bénéfice d’un revenu supplémentaire,  la disponibilité de remèdes naturels, augmenter et améliorer les productions agricoles par la pollinisation, contribuer directement ou indirectement à la protection de l’environnement (car celui qui prend soin des abeilles, est attentif à leur environnement!)...

Cela m'a paru tellement plus simple et essentiel, finalement, que tous les programmes de développement complexes auxquels j'avais participé dans le domaine de la Solidarité Internationale. 

Devenir apicultrice Bio

Alors j'ai décidé d'aller plus loin et d'apprendre moi même à élever des abeilles.  Par un enchainement de circonstances presque indépendantes de ma volonté, j'ai fait de l'apiculture mon métier il y a 5 ans. 

Parce que j’avais le souci de pratiquer une apiculture respectueuse et de proposer des produits sains, j’ai crée un rucher en production biologique

Dés la 1ere année, j’ai été confrontée comme la majorité des apiculteurs, à de grandes difficultés (mortalité, intoxications, maladies ...). Cela a été un moment difficile: une prise de conscience brutale de l’ampleur de la catastrophe environnementale à laquelle nous sommes confrontés. J'ai réalisé le non sens absolu du système agricole en général, son incompréhension et son irrespect du vivant. Non sens dans lequel l’apiculture elle-même s’est fourvoyée car, dans les pays où elle a été professionnalisée et où la productivité est devenue l’enjeu, la compréhension et le respect de l’abeille sont passés au second plan. 

Apiculture naturelle & abeilles noires

Cela aurait pu être la fin de l'aventure apicole car irrémédiablement, je savais que mes abeilles auraient à subir la pollution, les prédateurs, les maladies, les parasites… Cependant, il m'a semblé qu'il y avait une chose qu'il m'était possible d'améliorer et qui pouvait faire la différence : en laissant tomber l'apiculture telle qu'elle est enseignée par l'institution agricole j'ai souhaité trouver la voie d'une pratique réellement respectueuse des abeilles. 

C’est dans ce contexte que j’ai rencontré Christine et Bernard Nicollet qui prônent depuis des années l'apiculture naturelle. C’est une belle amitié et un autre voyage qui a démarré à leur coté, tellement plus riche et passionnant que tout ce que j'avais pu imaginer. 

Je travaille aujourd'hui avec une 100aine de ruches que je mène en apiculture naturelle. J'élève des abeilles noires dont je prends grand soin et, lorsque cela est possible, j'ai le bonheur de récolter leur miel "sacré". 

Plus j'avance auprès des abeilles, plus j'apprends à les connaitre et plus j'aime mon métier.  Elles m'ont beaucoup appris et j'entends leur donner le meilleur de moi-même!

Un monde d'abeilles

J’ai la conviction que l’apiculture est une opportunité, pour les paysans du monde entier, d’améliorer leur qualité de vie et celle de leur environnement : à condition que cette belle discipline, qui a été élevée au rang d’art, soit abordée et pratiquée dans le respect des abeilles.

Mon projet désormais est de reprendre la route,  lorsque les abeilles m'en laisseront le temps, pour aller à la rencontre de ceux  qui souhaitent à leur tour apprendre l'apiculture paysanne et naturelle. 

Ce serait une façon de contribuer, modestement, à repeupler le monde d'abeilles.... 

                                                                                                                                                                                              ...... Mais cela est une autre histoire! 

Mes ruchers en pleine nature

Ruchers Biologiques des Pyrénées


Afin de vous proposer les meilleurs miels purs, je prend beaucoup de soin aux choix de mes ruchers. Mes abeilles vivent dans une nature préservée et butinent uniquement des fleurs sauvages.  


 Voir les photos 

Evenements & salons BIO
 

Vente directe producteur: salons BIO


Vous pouvez me retrouver occasionnellement lors d'évènements et de salons, à travers toute la France. 


Voir les Photos 

La miellerie des Pyrénées

Miellerie BIO,des Pyrénées


Ma miellerie est située au coeur des Pyrénées ariegeoises. J'y accueille des écoles, des associations ou tout simplement des visiteurs curieux de mieux connaitre l'univers des abeilles.

Voir les Photos