MIEL BIO ET ALIMENTATION VEGAN 
Il existe une apiculture respectueuse, centrée sur le bien être des abeilles  plutôt que sur la productivité 

Miel organique
Miel organique

Que mangent les végans ? 

Le véganisme interdit la consommation et/ou l'utilisation de tout produit issu d'animaux ou de leur exploitation. Les végans excluent donc de leur alimentation la viande, le poisson, les produits laitiers mais aussi les produits de la ruche.

Certes, le miel, le pollen, la propolis ou la gelée royale, sont le fruit du travail des abeilles et de ce fait ne conviennent pas à une utilisation strictement  végan. C'est un fait et il y a rien à redire sur celui ci.

Cependant, bien que je respecte la détermination de ces personnes qui ont choisi un mode de vie éthique refusant toute forme de cruauté envers les animaux (philosophie à laquelle j'adhère), il me semble important de nuancer certains propos avancés par des partisans du véganisme qui, dans l'excès et la caricature, nuisent à leur cause plus qu'ils ne la servent. 

Aussi, pour tous ceux qui souhaitent adopter un style de vie allant dans le sens du  respect animal mais qui, à juste titre, se questionnent sur les voies à suivre, je voudrais apporter quelques éléments susceptibles de leur permettre de prendre une décision en toute connaissance de cause. 


CURE "Vitalité"
Miel Brut & Pollen Cru

Miel bio brut et pollen cru

Pourquoi les végans ne mangent pas de miel? 

Les arguments avancés contre la consommation des produits de la ruche,  accusent tous les pratiques apicoles; la récolte de miel ne pouvant être que le résultat de l'exploitation irraisonnée des abeilles et celui du pillage systématique des colonies. 

Il y a, en apiculture comme dans toute discipline agricole, des apiculteurs peu scrupuleux pour qui prime l'objectif de rentabilité. Cependant pour la majorité d'entre nous il existe un lien affectif et de réciprocité avec nos abeilles. Il serait injuste et même grotesque de considérer que nous sommes tous insensibles et meurtriers.

Ceux qui souhaitent vous convaincre de ne plus manger de miel décrivent le métier d'apiculteur en ne citant que les méthodes d'exploitation les plus outrancières : enfumage au nitrate d'ammonium, destruction des colonies malades par le feu, transhumance de centaines de ruches en semi remorque, prélèvement des rayons de miel dans le corps de ruches... C'est bien mal connaitre la profession. Pour l'écrasante majorité d'entre nous, qui n'avons pas les moyens d'investir dans un poids lourd et qui travaillons avec peu de colonies, notre souci principal est de préserver la fragile santé de nos abeilles, trop précieuses pour être sacrifiées sur l'hôtel du profit. Quid du nitrate d'ammonium... quant à la récolte des cadres de corps, elle date d'un autre temps (en Europe du moins)!

.

Miel vegan

Se former à l'apiculture? 

Oui, des pratiques délétères existent: élevage intensif (des reines notamment), hybridation, traitements chimiques... même chez les apiculteurs bio. Je crois que, comme dans tous les domaines de l'agriculture moderne, elles sont liées à une méconnaissance des systèmes vivants. La remise en question de ce que nous croyons savoir, parce que nous l'avons étudié dans des écoles spécialisées, ne va pas de soi. Nous n'apprenons plus de nos jours dans les centres de formation agricoles, ce qu'est une terre vivante ou une colonie d'abeilles à l'état naturel; ce qui fait sa cohésion, sa force et sa "raison d'être". 

J'ai la chance de ne pas être passée par un centre de formation apicole. C'est donc sans aucune certitude que j'ai démarré mon activité d'apiculture. Le doute a fait parti du chemin dès les 1ers pas: c'est ce qui m'a permis de déconstruire le peu que j'avais appris et de porter un regard neuf sur les abeilles très rapidement. 

Je suis un "petit producteur" et je tiens à le rester parce que j'aime les abeilles et que mon souhait le plus cher est de passer du temps à leur coté, pour apprendre à mieux les connaitre pour mieux les respecter. 

Pourquoi choisir un miel de producteur?

Par contre, la pénurie de miel depuis quelques années profite à quelques négociants qui eux, ont su surfer sur la vague. Que ce soit sur les sites de vente en ligne ou dans les magasins (bio, parapharmacie et même les enseignes de luxe... ) et malgré les slogans commerciaux trompeurs mis en avant sur les packagings, il est rarement possible d'acheter du miel, de la propolis ou du pollen, directement à un apiculteur.

Quelques soient les chartes de qualité, les labels ou l'intérêt pour la cause des abeilles qu'il clame... l'unique objectif d'un  négociant est de gagner de l'argent. Bien peu d'entre eux connaissent les abeilles et se soucient en réalité de leur sort pour une autre raison que leur profit. D'ailleurs, les prix extrêmement bas auxquels ils concèdent l'achat de miel aux producteurs, ne laissent pas à ces derniers ni à leurs abeilles le moindre répit.  

Un miel respectueux des abeilles 

Alors si vous vous posez des questions quant au bien fondé de la consommation de miel, je vous invite, puisque vous êtes soucieux du bien être des abeilles, à acheter le miel directement auprès d'un apiculteur qui acceptera de vous expliquer et même de vous montrer dans quelles conditions il travaille.

C'est ma démarche : je travaille en toute transparence. J'élève des abeilles noires et pratique une apiculture naturelle, dont les exigences vont bien au delà du cahier des charges pour l'apiculture biologique. Les produits que je propose sont exclusivement issus de mes ruches, récoltés et élaborés artisanalement pour être restitués dans leur intégrité la plus brute. Ma miellerie est ouverte aux visiteurs, parfois même mes ruchers. Je considère que la sensibilisation fait partie intégrante de mon métier parce que ce n'est pas en arrêtant de consommer du miel que l'on sauvera les abeilles mais en apprenant à les connaitre et à  respecter à leur juste valeur les produits merveilleux qu'elles fabriquent.

Alors, peut être que nous saurons trouver la voie d'une collaboration saine, juste et équilibrée car effectivement, "il n'est ni souhaitable ni nécessaire d’exploiter les animaux pour nourrir les humains".

La vie nourrit la vie 

Le miel est une nourriture sacrée pour les Hommes du monde entier depuis la nuit des temps, en particulier pour les peuples premiers qui vivaient en symbiose avec leur environnement. Le pollen et la propolis nous offrent des possibilités de soins naturels extraordinaires qui sont de véritables cadeaux de la nature. Il serait dommage de les refuser...

Mon sentiment intime est que dans l'ordre naturel, la vie nourrit la vie. Elle est un cercle vertueux: elle se donne avec générosité pour qui sait la recevoir... Et l'on ne peut la recevoir qu'en étant capable de lui faire don de soi-même, avec la même générosité.

"Allez à vos jardins et vous apprendrez que c'est le plaisir de l'abeille de butiner le miel de la fleur, mais c'est aussi le plaisir de la Fleur de céder son miel à l'Abeille. Car pour l'Abeille, la Fleur est une source de vie. Et pour la Fleur une Abeille est une messagère d'amour. Et pour les deux, Abeille et Fleur, Donner et Recevoir le plaisir sont un besoin et une extase".  Khalil Gibran.